La face cachée de Margo : l’adaptation de Jake Schreier

La face 1

Après le succès de Nos étoiles contraires, il me tardait de découvrir La face cachée de Margo, le nouveau roman de John Green adapté sur grand écran ! Une séance qui m’a comblé au plus haut point !

Pour commencer, autant mettre les choses au claire, Le film La face cachée de Margo n’est pas une version cinématographique fidèle du roman. Est-ce que cela en fait une mauvaise adaptation ? Je ne pense pas. Au contraire, d’après moi il s’agit d’une adaptation parfaite. Je m’explique : les scénaristes ont certes coupé certaines scènes du roman et ont modifié certains passages (comme le road trip auquel Lacey et Angela participent dans le film). Mais soyons clair, j’ai trouvé que chaque modification avait été faite pour servir le film, éviter les longueurs et le rendre plus dynamique. Honnêtement, si Lacey et Angela n’avaient pas pris part à la virée en voiture, le film aurait cruellement manqué de personnages féminins.

la face 2

Concernant le casting, je l’ai adoré. Ils sont tous parfaits : Nat Wolff est un Quentin très convaincant, touchant, maladroit, on ne doute pas une seule minute de son adoration pour Margo. Et c’est justement Margo qui me faisait peur. Quand Cara Delevingne a été castée, j’avoue avoir eu le gros préjugé de la mannequin embauchée mais qui ne sait pas jouer. J’ai été agréablement surprise car Cara incarne Margo, je dirais même qu’elle est Margo ! Ce rôle était vraiment fait pour elle. Du côté des personnages secondaires : aucune faute, j’ai vraiment eu un coup de cœur pour Austin Abrams qui joue Ben et Halston Sage, la meilleure amie de Margo, Lacey.  Ils apportent un côté vraiment pétillant au film. Bref, ils sont ma grande révélation.

Il existe des films pour rire, pleurer, se divertir, réfléchir, rêver, vous faire voir le monde différemment. La face cachée de Margo fait sans aucun doute parti de la dernière catégorie. Je suis ressorti de la salle le cœur gonflé, prête à me mettre au volant et à vivre, moi aussi une aventure à la Margo. En voyant la bande annonce du film, certains pourraient penser qu’il s’agit d’une énième bleuette adolescente. Si vous pensez cela, je ne vous dirais qu’une chose : allez le voir. La face cachée de Margo est un film sur l’amitié, sur l’impossible qui devient possible. J’ai trouvé que le message passait mieux sur grand écran que dans le livre, c’est dire ! Margo nous offre une incroyable leçon « Il faut parfois se perdre pour se trouver », une leçon qui ne peut que toucher le spectateur.

En bref, même si l’adaptation n’est pas la plus fidèle qui soit, elle n’en reste pas moins parfaite à mes yeux. Le casting, le montage, la bande son et le scénario sont parfaitement maîtrisés. Il ne fait aucun doute que je retournerai le voir. La face cachée de Margo est un énorme coup de cœur cinématographique, à découvrir de toute urgence à compter du 12 août sur les écrans français !

//

 

La face cachée de Margo : l'adaptation de Jake Schreier
La face cachée de Margo : l'adaptation de Jake Schreier

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-2137347160’))

Publicités

Le coffret John Green : Bon ou mauvais plan ?

A l'approche des fêtes, on voit fleurir sur les étagères des magasins des coffrets en tout genre. Mieux, les box set VO nous font rêver. Qui n'a jamais bavé devant celui de Divergent ou de Hunger Games ? Et bien bonne nouvelle, nous allons également avoir un magnifique coffret pour John Green. En effet, Gallimard va commercialiser fin octobre/début novembre un coffret comprenant les titres Qui es-tu Alaska ? La face cachée de Margot et Will & Will pour la somme de 45€90.

John green coffretjpg

Bonne nouvelle ? J'oserais dire oui et non ! Personnellement, je sais que je vais craquer pour cette jolie boite qui me faisait déjà envie en VO mais je tique quand même un peu. Les nouvelles éditions (avec les superbes couvertures VO) datent de fin août 2014… Il y a moins de trois mois. Les fans de John Green se sont donc déjà rués sur ces rééditions vu qu'ils ignoraient qu'un coffret allait finalement sortir. Pourquoi ne pas avoir sorti directement le coffret ? J'ai l'impression qu'on prend le lecteur pour un porte-monnaie ambulant et je n'aime pas vraiment ça. Et vous, qu'en pensez-vous ?

Source

//

Le coffret John Green : Bon ou mauvais plan ?
Le coffret John Green : Bon ou mauvais plan ?

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-292430595’))

Brume, Twinkle twinkle little Star de Nallee et Léa

brume1Cette année, pour ma cinquième Japan Expo, j’ai concentré mes achats au niveau des fanzines. En prenant le temps de tout regarder, j’ai pu constater que le niveau était vraiment haut. Mon premier article concerne Brume, Twinkle twinkle little Star que j’ai trouvé sur le stand The Sugar Sisters !

Brume est un petit faon pas comme les autres : il dort le jour pour être éveillé la nuit et regarder les étoiles. Il rêve d’en décrocher une, sans savoir comment les atteindre. Mais un soir…

Dès les premières pages, Brume m’a fait penser au Chat et l’étoile d’Aurélia Frachon et Poncho. Brume est tout aussi mignon et je ne doute pas qu'il ravira les fans de contes. L'histoire écrite par Léa est vraiment toute douce. Pendant l'espace de quelques pages, on retrouve son âme d'enfant : Brume nous montre ainsi qu'il faut croire en ses rêves, même les plus fous.

Concernant les illustrations de Nallee, il n’y a vraiment rien à dire. Elles appellent à la rêverie ! Si les couleurs sont sombres, les dessins sont pourtant très lumineux : des touches d’orange/rouge éclairent les tableaux. L’édition, quant à elle, est soignée. Une fois Brume en main, on n'a qu'une seule envie, le parcourir encore et encore ?

En résumé, Brume est un super fanzine qui réveillera votre âme d’enfant ! Petit plus : Brume est un livre bilingue. Le texte, en français mais également traduit en anglais est parfait pour s'initier en douceur à la langue de Shakespeare.

brume

Et si vous voulez vous aussi découvrir ce fanzine, sachez que Nallee va mettre en vente les tomes qui restent de la Japan Expo jusqu'au 20 juillet et c'est ici que ça se passe !

La page FB de Nallee : Ici et les images ont été prises sur le Tumblr de Nallee
 

//

Brume, Twinkle twinkle little Star de Nallee et Léa
Brume, Twinkle twinkle little Star de Nallee et Léa

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-1620126714’))

La révolte des neuf de Pittacus Lore ♪ We found love ♪

la révolte des neufsJ’attends avec impatience chaque tome de la saga Lorien Legacies : un tome par an, c’est dur.  Le troisième volume des aventures de Numéro Quatre est sorti le 17 avril, autant vous dire que je me suis jetée dessus !

 

Après avoir retrouvé Sept et Dix, Six s’envole en Inde pour trouver Huit. Plus question de fuir, les Gardane décident de s’unir pour combattre les Mogadoriens et plus particulière leur chef, Sétrakus Ra. De son côté, Numéro Quatre a retrouvé Neuf mais a été contraint d’abandonner son meilleur ami, Sam. Les deux garçons ont des caractères totalement opposés et donc des avis différents : Neuf veut rejoindre les autres tandis que Quatre veut retrouver Sam, mais pas question de se séparer, ils devront trouver un terrain d’entente. Mais le temps est compté, le combat est engagé !

 

Autant d’attente pour un livre dévoré en à peine vingt-quatre heures, c’est frustrant ! Mais qu’est-ce qu’il était bien ! Dans La révolte des neuf, la narration se fait du point de vue de Six, Sept et Quatre. Le rythme est donc très agréable et addictif car forcément on veut connaître la suite. Dans les deux premiers tomes, l’histoire commençait doucement avant de finir en apothéose autant vous prévenir, ici, dès le départ, vous serez servis en action. Les rencontres « animées » s’enchainent et les ennemis des Gardanes sont partout. Le tout est très bien mené, jamais exagéré, même si les auteurs auraient pu en faire des tonnes concernant les bagarres extraterrestres.  C’est d’ailleurs dommage qu’il n’y ait pas de suite à l’adaptation cinématographique, ça aurait vraiment bien rendu !

 

Mais La révolte des neuf, ce n’est pas que des scènes d’action : Jobie Hughes et James Frey (qui se cachent derrière le pseudonyme de Pittacus Lore) en profitent également pour introduire des nouveaux personnages. On fait la rencontre de Huit et plus amples connaissances avec Marina (Sept), Ella (Dix) et Neuf. Et même s’ils sont tous différents, je les apprécie tous, en particulier Six et Sept. Ils ont quelques choses de touchant, chacun à leur façon.

 

« Toute l’assurance que je ressentais il y a quelques instants disparaît subitement. Ils sont trop nombreux et nous pas assez. Et nous avons perdu nos Dons, ce qui signifie que nous ne sommes rien de plus que des gosses. Des gosses qui se battent contre une armée extraterrestre organisée. »

 

Comme tout adolescent, ils ont leurs propres luttes intérieures : un manque de confiance, la solitude… Il ne manque plus que Numéro Cinq, j’ai vraiment hâte de faire sa connaissance. Car non, l’attente n’est pas terminée : le quatrième tome sortira en août 2013 aux Etats Unis. La lutte continue et vu le rythme de La révolte des neuf, je sens que le prochain sera tout autant riche en action !

Lorien Legacies – Tome 3 – La révolte des neuf de Pittacus Lore
Edition : J’ai lu imaginaire
352 pages – 15€
 

Rihanna – We found love

//

Interview : Jeanne Ryan nous parle d’Addict, publié dans la Collection R !

Vous le savez sans doute, mais Addict, le roman de Jeanne Ryan a été un gros coup de coeur. Après cette lecture, j'avais besoin d'en savoir plus, car il ne faisait aucun doute que derrière l'histoire de Vee se cachait un message fort. J'ai donc contacté Jeanne Ryan qui a tout simplement été adorable. Elle a accepté de répondre à quelques questions pour le blog. Je la remercie encore pour sa disponibilité et sa gentillesse. J'espère vraiment la voir prochainement en France.

jeann.jpg

1/ Addict vient juste de sortir en France et je l’ai vraiment adoré. Comment en avez-vous eu l’idée ?

Plusieurs choses m'ont inspirée. La première a été de voir ma nièce sur son téléphone toute une nuit. Elle pouvait tenir une conversation avec sa famille et au même moment avoir une vie sociale via son téléphone, le tout sans rien rater de ce qui se passait autour.

La seconde source d'inspiration m'est venue quand ma famille s'est abonnée au câble, ce qui nous a apporté de nombreuses émissions de téléréalité que je n'avais jamais vu avant. J'étais fasciné par la façon dont les joueurs pouvaient se laisser manipuler pour ajouter du drame au programme, mais également par la façon dont les téléspectateurs le toléraient. Et puis, j'ai également remarqué mon propre comportement vis à vis des réseaux sociaux, spécialement avec Facebook. Petit à petit, tous ceux que je connaissais partageaient en ligne leur vie privée, la rendant ainsi publique. Je me demandais si nous avions atteint un point de non-retour, un point où les gens sauraient simplement dire non.

*

2/ Votre roman est très critique quand on y pense : réseaux sociaux, téléréalité, appât du gain, le manque de communication (famille, ami). Quel message vouliez-vous faire passez ?

Comme je l'ai dit plus haut, je pense que nous sommes tous manipulés par la téléréalité et les réseaux sociaux, et on continue de l'être de notre plein gré. Notre comportement mais également notre regard, notre tolérance envers le comportement d'autrui changent ce qui nous fait glisser vers une "nouvelle normalité", sans qu'on s'en rende compte. D'autre part, les plupart des défis d'Addict se déroulent au cours d'une seule nuit, commençant par des défis stupides et évoluant vers un niveau de plus en plus malsain. Mon espoir est que l'histoire rende suffisamment mal à l'aise pour faire parler les gens sur les moyens qu'utilisent les émissions de téléréalité pour séduire et sur la façon dont nous partageons nos propres informations.

*

3/ A la place de Vee, auriez-vous participé à Addict ? Si oui jusqu’où seriez-vous allée ? (Personnellement, je ne sais absolument pas. Comme Vee, je manque un peu d’audace, mais par appât du gain, j’aurais peut-être participé…. Pour me dégonfler lol)

Hmmm, Je pourrais faire certaines choses stupides tant que ça ne touche que moi. Je n'oserais pas gêner et harceler d'autres personnes.

*

4/ De plus en plus de livres sont adaptés au cinéma ou à la télévision ? Aimeriez-vous que ce soit le cas pour Addict ?

J'adorerais que Addict soit adapté au cinéma ou à la télévision. Croisons les doigts pour que je sois capable de vous annoncer prochainement quelque chose à ce sujet !

*

5/ La fin nous laisse présager une éventuelle suite. C’est le cas ? Si non, quels sont vos projets ?

Non, il n'y aura aucune suite à Addict. La fin est un peu ouverte mais c'est parce que c'est une métaphore de ce qui se passe une fois que vous mettez quelque chose en ligne. Peu importe l'énergie que vous déployez pour essayer de l'effacer, ça ne disparait jamais totalement, n'est-ce pas ?
En ce qui concerne mon prochain roman, il s'appellera Charisma, et sera publié été 2014. Il s'agit d'une jeune fille qui accepte de suivre une thérapie génétique illégale pour changer sa personnalité. Le médicament tient ses promesses mais a des effets secondaires dangereux.

*

6/ Qui vous a donné envie d’écrire ?

Je suis surtout inspiré par d'autres auteurs et par des livres. Quand je lis un roman que j'aime, je veux créer quelque chose que les autres vont adorer. Mon mari m'a également beaucoup inspiré. Il a été d'un soutien incroyable pour mon rêve d'écriture.

*

7/ Addict est votre premier roman publié. J’ai vu sur le net que ce n’était pas votre premier manuscrit et que, déjà toute petite, vous rêviez d’être écrivain. Comment s’est passé l’aventure ? Avez-vous des conseils à donner à ceux qui veulent également devenir écrivain ?

J'ai pris beaucoup de détours, fais beaucoup d'autres emplois avant de me mettre sérieusement à l'écriture. A partir du moment où je m'y suis intégralement consacré, j'ai poursuivi ce rêve pendant des années et Addict était le cinquième manuscrit que j'écrivais.
Je conseille à ceux qui veulent écrire de continuer à travailler, de suivre des cours, lire des livres d'écriture et de rejoindre une communauté d'écrivains pour y apprendre les tenants et aboutissants de ce métier. Heureusement, ils peuvent le faire sans pour autant exclure les autres aspects de leur vie. Donc être obsessionnel, mais pas obsédé !

*

8/ Venir en France prochainement : Un défi que vous relevez ?

Je n'ai pas le projet de visiter la France prochainement, mais j'aimerais bien. J'ai voyagé à Paris un certain nombre de fois et j'ai visité la Bretagne et la Provence. C'est un si beau pays avec une telle richesse culturelle. Et la nourriture, la nourriture ! Ce serait un plaisir de revenir.

*

9/ Un message pour les lecteurs français qui ont ou vont découvrir Addict ?

Bonjour ! L'édition française de Nerve/Addict sera toujours spécial pour moi car c'est la première édition étrangère, au-delà de la version anglaise (il y a d'autres éditions en préparation). C'était amusant de lire les avis via Google Translate et de voir tout les défis sur la page facebook de la Collection R (un concours est en cours, plus d'informations ici, ndrl). J'espère que je pourrais venir en France et parler de livres avec vous, un jour.
Merci beaucoup de m'accueillir sur ton blog, Pascaline !

Merci à vous d'avoir répondu à mes questions !

En savoir plus sur l'auteur :

Jeanne Ryan a vécu aux quatre coins du monde, avec ses onze frères et sœurs. Après une enfance passée à Hawaii, elle a successivement habité en Corée du Sud, dans le Michigan, ainsi qu'en Allemagne. Avant de se lancer dans l'écriture, Jeanne a travaillé aussi bien à la réalisation de jeux de simulation de guerre que dans la recherche en psychologie de l'enfant. Elle a fini par se rendre compte qu'il était beaucoup plus amusant de concevoir des histoires que des études statistique.
Toujours très attachée à Hawaii, Jeanne Ryan a néanmoins trouvé son équilibre sous les ciels changeants du nord-ouest des États-Unis. Addict est son premier roman pour jeunes adultes, et son deuxième est en cours d'écriture.

Son site internet, sa page Facebook et son Twitter !

//

 

Addict de Jeanne Ryan ♪ Faster ♪

addictJouant avec les nerfs de ses lecteurs, Addict, le nouveau roman édité par la collection R, porte vraiment bien son nom. Et vous, allez-vous devenir addict ?
 
Addict, c'est le nouveau jeu à sensation qui fait fureur sur internet. Le principe, simple, se base sur le système de « Cap ou pas cap ».
 
Vee est une adolescente timide qui vit dans l'ombre de sa meilleure amie. Elle décide de participer à l'émission pour montrer qu'elle aussi peut avoir un côté audacieux. Jusqu'où sera-elle capable d’aller pour avoir les superbes cadeaux promis par l’émission ?

Dévoré en à peine quelques heures, Addict a été un vrai coup de cœur. Une fois commencé, il vous sera très difficile de le lâcher ! Le rythme, effrené, a fait que je l'ai dévoré en quelques heures à peine. L'auteur a su créer un climat stressant et opressant. L'utilisation du présent nous met au cœur de l'action. Tout va vite, très vite. J'ai rapidement compris que je ne rigolerai pas avec Addict.
 
Et si au début on trouve les défis gentils, on devine que les organisateurs vont aller de plus en plus loin. La fin du roman m’a scotché : le suspens du round final du jeu était intenable. J'avais hâte de connaître le dénouement de l'histoire. Voilà pourquoi j'ai littéralement dévoré Addict.
 
Il faut dire que l'on se met facilement dans la peau de Vee, d’autant plus que la narration à la première personne aide beaucoup aussi. J'ai ressenti ses peurs, ses angoisses mais également l'adrénaline. Car Addict nous montre les effets de des jeux à sensation. J’ai trouvé que c’était un roman très actuel : on parle de plus en plus d’addiction aux jeux mais également à l’adrénaline. Dépasser ses limites apporte un certain pouvoir, on le voit notamment par rapport à l’évolution de Vee.  L’auteur nous propose une réflexion sur la nature humaine : jusqu’où serait-on capable d’aller pour voir son rêve le plus cher se réaliser ? Sommes-nous si différents de Vee ? A sa place, aurions-nous arrêté les défis ?

J’apprécie les livres qui nous font réfléchir sans nous donner de leçon de morale. Autant vous dire que j’ai beaucoup aimé Addict. Si vous ne l’avez pas encore acheté, je vous conseille de foncer acheter ce roman de Jeanne Ryan : aucun doute, vous serez forcément Addict !

 

 

Addict de Jeanne Ryan
Collection R
344 pages – 16,90€

Faster – Nightwish

//

 

Go just go : le prochain roman de Joe Schreiber à paraître chez La Martinière.

En fouillant sur le net, j'ai constaté qu'un prochain roman de Joe Schreiber, l'auteur de  Bye bye Crazy Girl, serait édité aux éditions De la Martinière. Go just go sortira le 28 février 2013. Il me fallait en savoir plus sur ce mystérieux roman. J'ai donc mené ma petite enquête et je pense (tout ceci n'est que supposition, c'est à confirmer) qu'il s'agit de la suite de Bye bye crazy Girl.

 

go-just-go.gif

 

Voici le résumé de Perry's Killer Playlist, le deuxième tome (en VO) des aventures de Perry et Gobi :

 

Quand Perry se rend à Venise avec son groupe pour une tournée européenne, il ne résiste pas à l'envie d'aller au Harry's bar, où Gobi lui a dit qu'elle le rencontrerait un jour. La dernière fois qu'il avait vu la jeune femme, cinq personnes avaient été assassinés durant une folle nuit à New York. Eh bien…. Gobi l'attend et l'entraine une nouvelle fois dans une course effrénée, parsemée de corps. Trahison, kidnapping, agents de la CIA, marchands d'armes, bateau poursuite dans les canaux vénitiens et fusillade au beau milieu d'une convention de Noël s'ensuivront. (Traduction perso)

 

Je ne savais pas qu'il y aurait une suite, je suis super pressée de la lire !

//