Je sais que tu sais de Gilles Abier ♪ Goodbye to you ♪

je sais que tu saisAxelle est incapable de faire le deuil de son frère, assassiné par son meilleur ami. Sa famille est brisée et surtout, Axelle a perdu celui dont elle était le plus proche. Mais l’adolescente doit réussir à aller de l’avant et surtout, admettre que son frère n’était pas le garçon parfait, comme elle le pensait.

Je sais que tu sais est un roman court d’à peine cent pages, une histoire coup de poing, censée vous bouleverser. Avec une intrigue aussi condensée, le format est vraiment risqué : soit ça passe, soit ça casse, et malheureusement, dans mon cas, c’est plutôt tombé à l’eau.

Si j’ai aimé le personnage d’Axelle, j’ai été frustrée de ne pas en savoir plus sur son quotidien : ses relations avec ses parents et sa sœur sont abordées, mais sans plus de profondeur. Il en est de même avec ses amis : que sont-ils devenus ? Le tout va beaucoup trop vite et aurait mérité qu’on s’y attarde davantage, surtout que le thème était de base intéressant. L’auteur donne envie d’en savoir plus : sur les personnages, les causes du drame… mais le tout reste flou et ambigu.

Si cette lecture m’a frustrée, la fin ouverte m’a déçue. J’ai eu l’impression que le roman était incomplet, qu’il me manquait des pages. L’histoire s’arrête brutalement alors qu’il aurait été intéressant de continuer la scène.

En conclusion, Je sais que tu sais a été une lecture difficile : le roman m’a beaucoup trop frustré sur certains aspects et pour cette raison, je n’ai pas pu l’apprécier pleinement. L’intrigue manquait de développement au point que j’ai fini par m’en désintéresser. On reste en surface et c’est dommage.

 

Je sais que tu sais de Gilles Abier
Edition Talents Hauts
96 pages – 8€

 Michelle Branch – Goodbye to you

//

Mortelle Adèle de Mr Tan et Miss Prickly

mortelle adeleSous le pseudonyme de Mr Tan se cache un auteur que j’ai découvert en 2015 et que j’adore : Antoine Dole ! Si son roman Tout foutre en l’air m’avait bouleversé, Mortelle Adèle est un projet complètement différent puisqu’il s’agit d’une BD.

Avec son humour qui fait grincer des dents, Adèle est une petite fille qui ne laissera personne indifférent. Que ce soit avec ses parents, ses camarades ou même son petit chat, tout le monde en prend pour son grade et autant dire qu’Adèle a une imagination débordante, surtout quand il s’agit de faire des bêtises !

Mortelle Adèle est un recueil d’histoires courtes, hautes en couleur ! Si aux premiers abords la BD fait enfantine avec des illustrations colorées et expressives, le ton sarcastique plaira aux plus grands également ! Les fous rires, lors de ma lecture, ont été nombreux. L’humour pince-sans-rire est un délice et derrière ses côtés infernaux, Adèle n’en reste pas moins une héroïne attachante.

Avec son absence d’intrigue et son format très bref, Mortelle Adèle rappelle les mini-BD humoristiques que l’on peut trouver dans les journaux ! On peut donc lire une histoire quand on le souhaite, même si pour être honnête, une fois commencé, vous aurez du mal à vous détourner des aventures d’Adèle !

Vous l’aurez donc compris, Mortelle Adèle est la BD que vous devez vous procurer ! La vie quotidienne de la fillette y est dépeinte avec brio et l’humour noir est un régal pour tous les âges ! Je n’ai désormais qu’une hâte : me procurer les autres tomes de la série !

adele-noel1

Mortelle Adèle – Tome 1 & 2 de Mr Tan et Miss Prickly
Edition Tourbillon
96 pages – 8€95

//

Mortelle Adèle de Mr Tan et Miss Prickly
Mortelle Adèle de Mr Tan et Miss Prickly

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-142490611’))

Quatre filles et quatre garçons de Florence Hinckel ♪ Fifteen ♪

4 fillesAvec l’été qui approche, j’avais envie d’une lecture rafraîchissante. Mon choix s’est donc tout naturellement porté sur Quatre filles et quatre garçons et sa couverture qui nous plonge dans une atmosphère estivale !

Joséphine, Benoît, Sarah, Dorian, Justine, Medhi, Clotilde et Corentin forment un groupe d’amis très soudé. Depuis la sixième, ils font tout pour être dans la même classe. Mais cette année, ils savent que tout sera différent : c’est leur dernière année au collège, l’année de leurs quinze ans… Quinze comme le numéro de la ligne de bus qu’ils empruntent tous les jours. Pour marquer cette année, Jo a l’idée d’un journal de bord : durant un mois, chacun leur tour, ils raconteront, sur le support de leur choix, leur quotidien et garderont ainsi une trace de l’année de leur quinze ans, comme une capsule temporaire protégeant à jamais leur amitié.

En commençant Quatre filles et quatre garçons, je m’attendais à un roman léger mais il a plutôt été riche en émotions ! Dès les premières pages, j’ai senti que j’allais aimer cette lecture : je me suis tout de suite attaché à cette bande de copains que tout semble opposer mais que tout unit. Florence Hinckel traite le sujet de l’adolescence d’un point de vue original, loin de tous clichés, pour une analyse tout en finesse. Jo, comme ses amis, a conscience d’être à une période charnière de son existence et c’est ce qui fait tout l’intérêt du roman, que les héros prennent du recul sur ce moment de leur vie : ils analysent ce qui leur arrive et réussissent à tirer parti de leurs erreurs. Souvent, en littérature jeunesse, les romans contemporains ont pour principal protagoniste un héros ou une héroïne. Ici, Florence Hinckel joue la carte de la mixité, pour notre plus grand plaisir : fille ou garçon, riche ou pauvre…  Autant d’histoires inédites qui se complètent et apportent leurs lots d’émotions !

– Tu sais, on ne peut pas mesurer la douleur. Tu vas peut-être souffrir plus en perdant ton chat qu'un autre en perdant sa grand-mère. On ne sait pas. Il n'y a pas de loi. Toutes les souffrances méritent d'être prises en compte.
Sur le moment, ça m'a choquée, Mais depuis, j'y pense très souvent. Je crois que Clotilde est la plus sage de nous tous.

Grâce à ces huit personnages, l’auteur aborde des sujets caractéristiques de l’adolescence. Mais une fois de plus, elle le fait brillamment faisant de Quatre filles et quatre garçons un roman qui plaira à tous les publics ! En effet, si on y retrouve des sujets plutôt classiques tels que le harcèlement, l’acceptation de soi, le divorce, les premiers sentiments amoureux, l’homosexualité… Florence Hinckel va plus loin en nous proposant et nous propose une vraie réflexion sur la quête d’identité, sur le regard des autres, mais aussi sur le regard que nous portons sur autrui : pouvons-nous nous fier aux apparences ?

Ces deux Jo cohabitent.
Lorsqu'on est multiple, est-on quelqu'un ? J'ai souvent le sentiment de n'être personne encore. Un jour peut-être, cela adviendra. Je crois. Les adultes ont l'air de se prendre pour quelqu'un. Cela m'arrivera sans doute aussi.

Grâce à Quatre filles et quatre garçons, j’ai retrouvé une part de mon adolescence. Les interrogations des héros sont justes et vraiment bien résolues. J’ai trouvé leur amitié juste magique. Bref, c’est un roman qui a su me surprendre et m’embarquer sans que je ne m’y attende ! Ce livre composé de huit voix qui forment un tout fait vivre à ses lecteurs une année scolaire pas comme les autres, à un âge où tout est encore possible… Bref c’est un roman surprenant qui m’a embarqué sans que je m’y attende !


Quatre filles et quatre garçons de Florence Hinckel
Editions Talents Hauts
570 pages – 14€50

// Taylor Swift – Fifteen

Quatre filles et quatre garçons de Florence Hinckel ♪ Fifteen ♪
Quatre filles et quatre garçons de Florence Hinckel ♪ Fifteen ♪

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-1587119694’))

Amélie et le poisson d’Helga Bansch

amelie_couv_2Alors que les vacances approchent, je vous propose de découvrir un album tout mignon : Amélie et le poisson.

Pour son premier été à la plage, la petite Amélie a peur de l’eau. Quand elle croise un gentil poisson, ses craintes s’envolent. Mais chaque soir, le poisson disparaît, alors pour garder son nouvel ami près d’elle, Amélie décide de l’attraper pour le mettre dans un bocal. Pour qu’ils soient tout le temps toujours ensemble.

Avec ses crayonnés tout en douceur et ses couleurs pastelles, Amélie et le poisson est un album incontournable à l’approche des vacances. L’utilisation du crayon de bois est peu répandue dans les albums et justement, c’est ce qui fait le charme de l’œuvre d’Helga Bansch. Le style enfantin tout en couleurs et en rondeur plairont à coup sûr aux plus jeunes qui se retrouveront sans mal en Amélie, cette petite fille effrayée par la mer.

Les thèmes abordés sont variés : l’auteur encourage l’enfant à affronter ses peurs et en profite pour aborder les questions du respect et de la liberté : l’auteur prouve qu’il ne faut pas hésiter à affronter ses peurs mais Amélie et le poisson est avant tout un album parlant de respect et de liberté. On comprend qu’Amélie veuille garder son ami pour ne pas le perdre, mais en même temps on s’inquiète pour le poisson : habitué habitué à l’immensité de la mer, le voilà qui se retrouve brusquement dans un petit bocal. L’album nous montre qu’il faut faire preuve d’égard pour toute forme de vie.

En résumé, Amélie et le poisson est un album qui fait réfléchir mais qui sent surtout bon les vacances ! En l’espace de quelques pages, vous vous retrouverez les pieds dans l’eau, au bord de la plage ! Un grand merci aux éditions talents hauts pour leur confiance et la découverte. J’ai hâte d’être à cet été maintenant !

amelie_int_PG-4

Amélie et le poisson d’Helga Bansch
Edition Talents hauts
32 pages – 12€50

//

Amélie et le poisson d'Helga Bansch
Amélie et le poisson d'Helga Bansch

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-103993928’))

The 100 : Enfin en DVD/Bluray

Diffusée sur SyFy, la saison 1 de The 100 va enfin sortir en DVD. Rendez-vous donc le 8 juillet 2015 dans nos magasins ! (prix de vente 29€99)

The 100 DVD

Rappel de l’histoire :

Après l’apocalypse nucléaire, la population terrestre a été entièrment décimée. 318 humains survivants sont recensés dans les 12 stations spatiales alors en activité. Celles-ci ont été reliées entre elles, comme il a été possible, en une station spatiale unique baptisée L’Arche. 97 ans après la catastrophe et 3 générations, le nombre d’habitants atteint 2237.

Dans des conditions de vie draconiennes, un contrôle total de la population a été instauré par un pouvoir dictatorial et impitoyable, détenu par un Chancelier, Thelonius Jaha (Isaiah Washington) et son conseiller Marcus Kane (Henry Ian Cusick). Pour les adultes de plus de 18 ans, la peine capitale condamne tout délit. Celle-ci est administrée par flottaison, c’est à dire par la mise en caisson de décompression et ouverture des portes sur l’espace, entrainant la mort par asphyxie et dépressurisation. Les moins de 18 ans sont emprisonnés en attendant leur majorité pour être jugés. On les appelle les Délinquants.

Mais les ressources s’apuisent  et L’Arche est en piteux etat : ses jours sont comptés. Une centaine de jeunes prisonniers, des Délinquants, sont secrètement exilés sur Terre pour vérifier si la planète est habitable. 

Malgré leur statut de Délinquants, ils sont le dernier espoir des humains. Les100 n’ont jamais connus la Terre et leurs différences trahit celles de leur parents. Partagés entre leurs joies, leurs peines, l’amour et la violence, réussiront-ils ?

Le cast est abondant et changeant. Il y a Clarke (Eliza Taylor-Cotter), la fille de l’officer médical de L’Arche déchu Jake Griffin, Finn (Thomas McDonell) qui semble présenter un caractère de leader, Bellamy (Bob Morley) qui prend jalousement soin de sa soeur cadette Octavia (Marie Avgeropoulos), Jasper (Devon Bostick) qui souffre de stress post-traumatique, Charlotte (Izabela Vidovic) qui a d’horribles cauchemars du meurtre de ses parents, et beaucoup d’autres encore. Quant à Wells (Eli Goree), il est tout simplement le fils du Chancelier Jaha…

//

The 100 : Enfin en DVD/Bluray

The Lying Game – Tome 5 – Croix de bois, croix de fer de Sara Shepard ♪ Lying Is The Most Fun A Girl Can Have Without Taking Her Clothes Off ♪

the lying game 5Le tome 5 de The lying game est sorti le 6 février. Le jour dit, je me suis donc rendu dans ma librairie. Il me fallait le lire sans tarder !

Emma a éliminé bon nombre de suspects et pourtant le meurtrier de sa sœur jumelle court toujours. Quand Becky, sa mère biologique, réapparaît, Emma s’interroge : Becky aurait-elle pu tuer Sutton ?
 
La révélation de la fin du tome quatre m’avait laissée sans voix : je ne l’avais pas vue venir. J’avais donc hâte de lire Croix de bois, Croix de fer pour savoir ce que Sara Shepard nous réservait. Et je dois dire que cette suite a été à la hauteur de mes espérances ! Plus que jamais, j’ai mené l’enquête avec Emma et on voit vraiment que la série touche à sa fin. Certes, je ne connais toujours pas le meurtrier après l’avoir terminé mais ce tome m’a permis de confirmer certaines de mes hypothèses qui dataient des premiers tomes !

J’ai aimé retrouver les différents héros. Si Emma n’a un peu agacé par son côté geignard, j’aime toujours autant Charlotte, Madeline et Laurel. Ma grande interrogation de ce tome est Céleste, une nouvelle élève du lycée de Tucson : Sara Shepard introduit des personnages à chaque tome mais ici, je n’ai pas compris l’intérêt de Céleste. Heureusement que l’intrigue se centre davantage sur Emma et sa mère biologique.

Le style de l’auteur est toujours aussi plaisant et ce qui fait qu'on ne fait qu’une bouchée du livre. Pourtant certaines longueurs font que l'on ressent un peu que l’histoire a été étiré de quatre à six tomes. Par conséquence, même si j’aime beaucoup la saga The lying game, je suis quand même contente qu’elle se termine car comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin. J’attends donc le prochain et dernier tome avec impatience, je pourrais également vérifier ma théorie sur le meurtrier de Sutton. Et vous, avez-vous des théories ?

The Lying Game – Tome 5 – Croix de bois, croix de fer de Sara Shepard
Edition Territoires
341 pages – 16€10

 

//

The Lying Game - Tome 5 - Croix de bois, croix de fer de Sara Shepard ♪  Lying Is The Most Fun A Girl Can Have Without Taking Her Clothes Off ♪
The Lying Game - Tome 5 - Croix de bois, croix de fer de Sara Shepard ♪  Lying Is The Most Fun A Girl Can Have Without Taking Her Clothes Off ♪

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-1167353676’))

Tag : Book Boyfriend !

Aujourd'hui, je vous propose un article un peu spécial puisque j'ai été taguée par Noémie du blog Il n'y a qu'un pas. Il s'agit du tag Book boyfriend : les romans que nous lisons nous offre parfois des personnages masculins qui nous font bien craquer. Voici donc les miens et le choix a été super dur !

J'aurai pu parler de nombreux personnages masculins de La cité des Ténèbres : Will, Jem, Simon mais j'ai deux chouchoux : Jace et Magnus.
Jace a ce côté arrogant que j'adore et Magnus, ah Magnus… Son côté charismatique, exhubérant… je suis fan !

codex 5

Mon second bookboyfriend est un peu particulier puisque ce n'est pas un personnage à proprement parler. Il s'agit de Kai, le meilleure ami de Jem dans Revanche de Cat Clarke. Peut-être que je m'identifie un peu trop à Jem, mais Kai est l'un de mes chouchous littéraires. Comme Jem, je crois que j'aurais craqué pour lui !

revanche

Je ne pouvais pas faire un book boyfriend sans parler de lui car il a quand même été mon premier coup de coeur. Je parle bien sûr d'Edward Cullen ! Attention, je parle bien du Edward de Stephenie Meyer et non de Robert Pattinson !
Edward a été mon premier coup de coeur. Son côté sombre mais romantique et protecteur m'a fait fondre !

twilight graphic

Mais mon book boyfriend number one, c'est Gansey de la saga The Raven Boy, de Maggie Stiefvater. J'aime son côté hautain sans le vouloir vraiment, son côté sans âge, son mystère, j'aime son amour pour sa voiture, son sens de l'amitié, sa passion bref, je suis complètement dingue de lui ! J'aime bien Ronan mais bon, Gansey passe en premier !

Kiss-Wallpaper

Mais je pense également à Willem de Pour un jour avec toi de Gayle Forman, de Conrad de la saga L'été où je suis devenue jolie, de Carlos Fuentes d'Irrésistible attraction, bref, il y en a plein ! Et vous, quels sont vos Book Boyfriends ?

Retrouvez également le Book Boyfriend de Mirrorcle World !

//

Tag : Book Boyfriend !
Tag : Book Boyfriend !

slideshow(document.querySelector(‘.ob-slideshow-101517706’))